Voici quelques résultats de cette étude : Des dérivés de maïs GM ont été trouvés : Des dérivés de soja GM ont été trouvés : Aucun dérivé de canola GM n’a été trouvé dans les aliments. Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail ! Par exemple, en 1995, une tomate à mûrissement retardé est devenue la première plante transgénique commercialisée. Même si certains OGM sont approuvés à des fins de commercialisation au Canada, ils ne sont pas tous commercialisés. Les nouveaux OGM issus de techniques utilisant des cellules isolées de plantes cultivées in vitro sont donc des produits issus de procédés microbiologiques et sont, par conséquent, brevetables selon le droit de l’Union européenne et de l’OEB. Le contrecoup à moyen terme sur l’environnement ne peut pas être correctement évalué aussi bien à cause de la diversité des situations écologiques, que par manque d’un outil méthodologique de mesure. Un sirop issu de ce maïs GM est un produit dérivé d’un OGM. La deuxième sous-entend que les gens veulent savoir si, dans ce qu’ils consomment, il reste après les procédés de transformation alimentaire, de l’ADN ou une protéine GM. On trouve fréquemment sur les fruits et légumes vendus en vrac ou à l’unité, un petit autocollant sur lequel est inscrit un code à quatre ou cinq chiffres. LÜTHY, J., (1999). ++++. Ils ont développé une souche de virus auquel manquait le gène qui code pour la protéine nécessaire à l’infection de nouvelles cellules de la plante. Les réglementations au niveau international tardent à se mettre en place, alors que les flux de gènes et la circulation des semences commerciales OGM se développent rapidement. Ce choix dépend souvent des marchés et des besoins en production agricole. La figure suivante illustre sommairement les procédés théoriques de transformation d’un produit dérivé à partir d’une plante transgénique. d) sont disposés essentiellement sur la face supérieure des feuilles. Les produits dérivés peuvent contenir des traces d’ADN, mais pas nécessairement la protéine ajoutée par la modification génétique. L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), Santé Canada et Environnement Canada se partagent la responsabilité d’approuver les OGM. En raison de la difficulté technique à évaluer ce dernier type de risque, ces réglementations sont peu efficaces et restent encore controversées. L’ADN a une structure assez résistante de façon naturelle 5. Par exemple, de la lécithine provenant de soja GM, de l’huile extraite de canola GM, de la fécule de maïs produite à partir de maïs GM, etc. : le colza se croise avec la ravenelle adventice apparentée au colza, et peut donc lui transmettre un transgène de résistance à un herbicide). L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), Santé Canada et Environnement Canada se partagent la responsabilité d’approuver les OGM. © 2020 Presse santé - Il n’existe que depuis peu des méthodes fiables pour détecter les OGM (cf fiche 6, Réglementation) , et les laboratoires sont loin d’être en nombre suffisant. – Certains labels de qualité, tels que le Label rouge, sont aussi garantis sans OGM d’un bout à l’autre de la chaîne de production. Pour certains acteurs du débat, la solution la plus simple à tous les maux de têtes serait de déclarer l’ensemble du vivant non brevetable. les huiles). Aujourd’hui encore, l’impact à long terme de la dissémination des OGM dans l’environnement et dans la chaîne alimentaire reste inconnu et l’absence de réglementation pose le problème de l’irresponsabilité collective. Rien n’indique jusqu’ici que l’ADN GM diffère des autres ADN présents dans les aliments et que son ingestion implique plus de risques que pour les autres ADN. 71. International Federation of Produce Standards. Ces résultats peuvent varier dans le temps, car les lots de produits de base servant à la fabrication des aliments analysés ne sont pas toujours les mêmes. Le tableau évoque le mécanisme de fabrication d’un OGM (Organisme génétiquement modifié) à visée agronomique, le maïs Bt, qui est rendu résistant à un insecte ravageur des cultures, la pyrale, grâce à ­l’introduction d’un gène lui permettant de fabriquer son propre insecticide. La transformation génétique des poissons est principalement orientée vers l’amélioration de la croissance au profit de l’aquaculture. 2 ème PARTIE – Exercice 1 (3 points) Au Canada, les OGM sont réglementés de la même façon que les produits agricoles fabriqués selon les méthodes classiques. Des chercheurs turcs ont mis au point des puces a ADN (microarrays) pour détecter en même temps 12 OGM (3 variétés de soja et 9 variétés de maïs) dans des échantillons de cultures et d’aliments. Par ordre décroissant de surfaces semées, nous trouvons le soja, le maïs, le coton, le colza et, de manière anecdotique, de la betterave, de la luzerne, des pommes de terre, de la papaye... Des cultures très importantes comme le blé ou le riz n’ont pas encore reçu d’autorisations commerciales. En 2004, l’émission L'épicerie de Radio-Canada et le journal Le Devoir ont fait effectuer des tests pour connaître combien de produits d’un panier d’épicerie d’un consommateur moyen contenaient des OGM. grains et leurs farines) aux aliments transformés (ex. Des plantes rendues tolérantes aux maladies virales sont obtenues par transfert de gènes du virus pathogène dans le génome de la variété cultivée. « Inhibition and facilitation of nucleic acid amplification ». 31. (2010). Dans l’Union européenne des directives distinguent les risques liés à l’utilisation confinée en laboratoire ou en fermenteurs (comme pour les micro-organismes produisant de l’insuline) et les risques liés à leur dissémination volontaire dans l’environnement (comme la culture de variétés transgéniques). En définitive, aux États-Unis sur l’année 2000, 4 % de l’ensemble des surfaces agricoles semées en maïs ont été contaminées par pollinisation croisée. », « Produits issus de procédés biologiques : finalement non brevetables », Directives relatives à l’examen pratiqué, partie G-brevetabilité, Chap II Inventions, point 5.5.1 Généralités, « Colza de Cibus : un nouvel OGM, totalement détectable ». C’est pourquoi elles déploient depuis la décision de la CJUE de juillet 2018 un lobbying très intense pour modifier la directive européenne afin que les mêmes procédés brevetables de mutagénèse dirigée soient exemptés de l’application de la réglementation OGM au motif qu’ils seraient in-différenciables de ce que la Nature ou les techniques de sélection traditionnelle peuvent produire. Si, par exemple, l’assiette d’une personne contient une tomate et une pomme, et que l’individu mange les deux aliments lors du même repas, il se trouve à digérer les gènes des deux plantes en même temps. Question 3 : (1 D’autres techniques avec des biosenseurs 44 45 46 47 ou des biopuces (« microarrays ») 48 49 50 72 ont aussi été élaborées. Il est également possible de compléter la détection de l’ADN de dérivés d’OGM par une détection de la nouvelle protéine ajoutée suite à la modification génétique. « Summary report of the ILSI Europe Workshop on detection methods for novel foods derived from genetically modified organisms ». Une base de données des méthodes de détection des OGM a d’ailleurs été développée et disponible en ligne pour une utilisation internationale 30. Les techniques de détection des OGM dans les aliments nécessitent tout d’abord une extraction d’un ADN exempt d’impuretés 31. Le sirop n’est pas lui-même génétiquement modifié. GM sur les tablettes des épiceries. Thème 3 - De la plante sauvage à la plante domestiquée . Les protéines sont quant à elles sujettes plus facilement à la dénaturation et à la dégradation par des procédés comme la cuisson 5 12. Le 14 mai dernier, en déclarant non brevetables les plantes et les animaux issus de procédés essentiellement biologiques tout comme ces procédés, l’OEB a levé ce flou [3]. Tous nos articles sont sous licence Creative Commons. Cinq de ces échantillons avaient une teneur inférieure à 1% (le seuil légal de tolérance au Brésil pour nécessiter un étiquetage) et 1 échantillon avait une teneur supérieure à 1%. Thème 2 - Les enjeux contemporains de la planète. Par exemple, en Europe la directive 90/220 sur la dissémination volontaire instaurée en 1990 a été révisée en 2001 (et inscrite au Journal officiel des Communautés européennes sous le nom de directive 2001/18/CE) . Les agricultures alternatives, et en particulier l’agriculture biologique, subissent cette contamination ce qui altère toute possibilité de filière non-OGM et à terme toute agriculture alternative. 70. Il ne s’agit que d’une liste partielle d’aliments OGM. – la farine, les flocons ou la semoule de maïs. Le tableau évoque le mécanisme de fabrication d’un OGM (Organisme génétiquement modifié) à visée agronomique, le maïs Bt, qui est rendu résistant à un insecte ravageur des cultures, la pyrale, grâce à ­l’introduction d’un gène lui permettant de fabriquer son propre insecticide. un organisme vivant auquel on a ajouté un ou des gènes pour lui donner un caractère spécifique, par exemple, la résistance à un virus; un organisme vivant dans lequel on a bloqué ou atténué l’action indésirable d’un gène, par exemple, la synthèse d’une protéine allergène. Ceci signifie que l’approvisionnement en matière première est assez constant. Les tumeurs non cancéreuses étaient presque aussi inquiétantes ou potentiellement dévastatrices pour la santé car elles pouvaient causer des hémorragies internes chez les animaux, la compression et l’obstruction de la fonction d’organes vitaux, ainsi que la libération de toxines nocives. Avec les nouvelles générations d’appareils permettant d’effectuer plusieurs dizaines de réactions PCR en parallèle, une équipe italienne de l’, La PCR digitale est une nouvelle variante de la PCR en temps réel. https://www.nytimes.com/2018/04/23/well/eat/are-gmo-foods-safe.html, http://www.i-sis.org.uk/MON810gmMaizeMiceImmuneSystem.php, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3791249/, https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2213453016300295, https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/10408390701855993, https://enveurope.springeropen.com/articles/10.1186/s12302-014-0014-5, https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0278691512005637, http://bioscienceresource.org/wp-content/uploads/2015/04/RNAi-Biosafety-DraftPaper-2015-LathamWilson.pdf. Les producteurs de fruits et légumes d’origine transgénique pouvaient eux aussi demander un code à 5 chiffres spécifique à leur régie de production (8XXXX). Ces organismes vivants contiennent du matériel génétique qui a été manipulé artificiellement dans un laboratoire par le génie génétique. La synthèse améliorée de cet acide aminé est le résultat d’un gène isolé des noix du Brésil. 9 façons de vaincre la graisse du ventre pour les femmes ménopausées, Régime anti-cancer : les 9 aliments qui préviennent le mieux la survenue de cancers. Des réglementations n’existent encore que dans un petit nombre de pays, et varient d’un pays à l’autre. Il y a des composantes dans l’aliment ou le produit qui peuvent nuire à l’efficacité des techniques d’extraction de l’ADN 8 27 31 32 33 34 35. Notons par exemple : En Italie, cinq différents transgènes (soja Roundup Ready (RR), maïs MON810, Bt176, Bt11 et GA21), ont été tracés par des chercheurs de l’Université de Parme dans 40 produits alimentaires (biscuits, polenta, fettucine, boisson soja, sauce soja, céréales, chips, hamburger soja, etc.) – les additifs issus du soja : lécithine (E 322), huile de soja oxydée (E 479b) ; – les additifs issus du maïs : amidon oxydé (E 1404), phosphates d’amidon (E 1410, E 1412 à E 1414), amidons acetylés (E 1420, E 1422), amidons hydroxypropylés (E 1440, E1442), succinate d’amidon (E 1450), amidon oxydé acetylé (E1451), caramels (E 150a à E 150d), sorbitol (E 420), mannitol (E421), isomalt (E 953), maltitol (E 965), lactitol (E 966), xylitol (E 967), glucono-lactone (E 575), erythorbates (E 315 et E 316). Peu après, les études entreprises par les promoteurs des maïs Bt ont montré des résultats controversés. Cependant, très peu de plantes ont finalement reçu un aval pour la culture commerciale. Les plantes génétiquement modifiées (PGM). Les entreprises semblent estimer que cette fenêtre laissée à quelques plantes brevetables et non réglementées comme OGM est encore trop étroite et souhaiteraient donc l’élargir. Deux philosophies existent lorsque l’on parle d’étiquetage des aliments avec OGM. Seulement 18 % des produits (7 sur 40) avaient des traces de dérivés d’OGM. STAVE, J.W.  de la nature de l’écosystème dans lequel se fait la dissémination L’exemple de catastrophes écologiques provoquées par des espèces exotiques introduites dans un environnement nouveau comme l’algue "tueuse "en Méditerranée (Caulerpa taxifolia) ou la jacinthe d’eau en Afrique tropicale et en Asie des moussons, fait redouter les dégâts possibles d’espèces devenues envahissantes en l’absence de prédateurs naturels. Certains OGM ne sont pas approuvés et ne sont donc pas commercialisés. 51. La présence de dérivés de maïs GM MON810 a été vérifiée dans 81 produits alimentaires contenant des ingrédients de maïs (farine de maïs, céréales, polenta, etc.) Selon un article de 2018 publié dans le New York Times, «les rendements de maïs, de coton et de soja ont augmenté de 20 à 30% grâce à  l’utilisation du génie génétique.» C’est pas plus compliqué que ça, c’est plus abondant et moins couteux à produire. Les produits biologiques ont un code à cinq chiffres - le premier chiffre est un 9 (9XXXX). « QCM DNA-sensor for GMOs detection ». Inf’OGM est une veille citoyenne qui œuvre pour une véritable transparence du débat OGM. Le résultat parle de lui-même, vous êtes une majorité à penser que oui, les OGM sont effectivement bien nocifs et, spoiler, ils ne le sont pas ! Un procédé de PCR en temps réel quantitatif a été utilisé dans une étude réalisée par des chercheurs tunisiens73. Le nombre d’OGM présentement approuvés et commercialisés n’a toutefois pas augmenté beaucoup dans les dernières années. À l’aide de ces résultats, il a été possible de démontrer : Malgré toute l’évolution des technologies et les limites de détection de plus en plus précises (0.005-0,01%) aucune étude n’arrive à un fort pourcentage d’un panier d’épicerie qui contient des dérivés d’OGM.