Saurons-nous faire l'expérience de notre liberté ? [...] L'Homme est trop horrible. Comment ? Que prétend-il démontrer d’autre ? La prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? Si bien que le questionneur est entretenu dans l'illusion que les décharges sont réelles, car il entendra les réactions à la douleur du faux candidat, mais ne le verra pas gigoter sur sa chaise. Site motorisé avec SPIP • Optimisé pour Mozilla Firefox • Hébergeur associatif. Le Jeu de la mort est un documentaire écrit par Christophe Nick, réalisé par Thomas Bornot, Gilles Amado et Alain-Michel Blanc et coproduit par France Télévisions et la … », « Au nom de la démocratie, votez bien ! De surcroît, comme Jean-Léon Beauvois le souligne fort justement, leur engagement à respecter les règles du jeu prescrites par le producteur enclenchait un processus qui favorisait leur subordination. suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses de l’actualité. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Jean-Léon Beauvois, dans le documentaire, affirme, fugitivement, que le pouvoir de la télévision trouve son expression dans les comportements de soumission. Les systèmes d'information façonnent-ils l'organisation du travail ou s'y adaptent-ils ? Vraiment ? [3] Comme le rappelle Marie Bénilde, sur son blog : « L’expérience scientifique […] fait l’impasse sur l’état psychologique des personnes qui viennent pour se divertir. D’abord, ainsi que l’indique Jean-Léon Beauvois sur le site Maniprop.com (« Faire obéir les “participants” avec Milgram »,) les candidats sélectionnés l’ont été à partir de « fichiers marketings, en particulier sur un fichier de potentiels volontaires pour des tests de produit », parce qu’ils acceptaient de participer à « la mise au point d’un jeu télévisé ». 70 % de ceux qui persistent nient la victime en parlant pendant qu'elle crie. Le questionneur observe donc que quelque chose cloche. C’est l’application de critères a priori (sexe ; âge ; catégories socio-professionnelle, critères de santé…) qui a encore réduit le nombre de volontaires potentiels pour aboutir à un tirage de 90 personnes (80 sujets convoqués plus 10 sujets convocables en cas de défection). C'est extrêmement pervers par rapport au message que l'on a voulu faire passer au téléspectateur. Le supplice de la chaise électrique Mais on ne peut en tirer d’autres leçons. L'équipe de Jean-Léon Beauvois a introduit des variantes sur un petit échantillon des cobayes. Retourne les textes qui contiennent « éditorialiste » ET « écharpe » ou bien « éditorialiste » ET « Barbier » mais présente en premier les textes qui contiennent « éditorialiste » ET « écharpe ». Que placés dans une situation qui favorise la soumission à une autorité, les participants à un jeu télévisé sans enjeu financier (et, en l’occurrence, fictif) peuvent se comporter en quasi-tortionnaires et infliger à un partenaire (dans ce cas imaginaire) des souffrances extrêmes. LE JEU TV DE LA MORT Doc complet. Et malgré cela, 80 % des questionneurs vont au bout de l'horreur... C'est plus qu'en 1963 ! L'expérience le considère comme un désobéissant. Le publicitaire Jean-Michel Goudard est mort, Quand la télévision américaine se rebelle contre Donald Trump, Canal+ muscle myCanal pour en faire une plateforme vidéo mondiale. Je vous fichais mon billet qu'il n'y aurait pas de débat, on a vu que c'était pire encore : sur le plateau pas un expert, que des animateurs et des apparatchicks, un philosophe censuré et les bobines excédées des cuistres audiovisuels, c'était le pompon ! Appel à dons : pour continuer, Acrimed a besoin de vous ! Une expérience popularisée par le film LE JEU TV DE LA MORT Doc complet Publié le 5 décembre 2015 par Mme Lucas. », [2] Voici exactement ce que dit Jean-Léon Beauvois « Les sujets qui ont été contactés (13000) étaient répertoriés sur des fichiers marketings, en particulier sur un fichier de potentiels volontaires pour des tests de produit. Cet article a été ajouté dans vos favoris. France 2 a légèrement modifié les paramètres de Milgram. Une conclusion que partage Ignacio Ramonet (cité par Bénilde) : « Ce n’est pas tant la télévision en elle-même qui constitue un instrument de soumission que le dispositif qui l’entoure. Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? Le 17 mars 2010, France 2 a diffusé un documentaire - « Le Jeu de la mort » - au cours duquel 81% des candidats (qui ignorent qu’il s’agit d’ une expérimentation et d’une fiction) participent à un jeu (« La Zone Xtrême ») et acceptent d’actionner des manettes susceptibles d’administrer des chocs électriques potentiellement mortels. a donc peu de pertinence. Les deux interprétations des objectifs poursuivis sont crédibles au point qu’il est difficile d’opter définitivement pour l’une d’entre elles. Retourne les textes qui contiennent « éditorialiste » ET « écharpe ». La boutique La motivation principale fut plutôt de savoir "comment ça se passe à la télé". NB. Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Ce que montre le documentaire, ce n’est ni LE pouvoir de la télévision ni celui de la télé-réalité sur les téléspectateurs, mais le pouvoir exercé par un dispositif emprunté à certaines émissions de télévision sur ceux qui ont accepté, littéralement, de « jouer le jeu ». Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler. Le silence fait croire que la décharge l'a fait s'évanouir. par Mme Lucas. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association. » Retour sur le traitement médiatique des élections présidentielles de 2002 et 2017, par Mathias Reymond, Les Nouveaux Chiens de gardeDisponible en DVD, L’Opinion, ça se travaille...Les médias et les « guerres justes ». [4] Propos tenus dans une interview accordée au Monde, supplément Télévision, 14-15 mars 2010. Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous : Notre siècle est le siècle de la peur. Le comportement du public est aussi étonnant. […] Avec l’opération Le Jeu de la mort, la Deux se paie même le luxe d’aller dauber sur les pratiques de ses rivales commerciales. Qu’est-ce qui permet d’étayer une telle généralisation ? Les décisions de gestion rendent-elles toujours une organisation plus performante ? Ce n’est pas négligeable. Ainsi, après avoir indiqué (dans l’article déjà cité) que le « "pouvoir" de l’expérimentateur ou de l’animatrice qui ne présuppose ni "grande valeur" (la science avec Milgram, soit, mais la télé ne représente aucune grande valeur), ni obligation institutionnelle. Veuillez remplir tous les champs obligatoires avant de soumettre votre commentaire. We and our partners will store and/or access information on your device through the use of cookies and similar technologies, to display personalised ads and content, for ad and content measurement, audience insights and product development. Autrement dit, s’agit-il d’expliquer sélectivement les comportements de soumission par l’emprise de la télévision et/ou de la télé-réalité ou d’en étendre la leçon à l’ensemble des effets de la télévision ? La question posée par "La Zone Xtrême", "Et vous, qu’auriez-vous fait ?" It was presented as a social commentary on the effects of obeying orders and humiliation in reality television, and its broadcast was followed by a studio discussion on the programme. Si l’on en croit les commentaires souvent hésitants du réalisateur (le journaliste Christophe Nick) et du concepteur de l’expérience (le psychosociologue Jean-Léon Beauvois), la nocivité des émissions de télé-réalité et, plus généralement, le pouvoir de la télévision. ». Or rien, dans le documentaire lui-même, ne permet, en toute rigueur, d’avancer de telles explications et de tirer de telles conclusions, qu’il s’agisse du pouvoir de la télévision en général ou du pouvoir des émissions de télé-réalité en particulier. Saurons-nous faire l'expérience de notre liberté ? Cette première équivoque – pouvoir spécifique de la télé-réalité et/ou pouvoir générique de la télévision - s’en double d’une autre. Mentions légales • Plan du site • Administration Jusqu'où sommes-nous capables d'obéir, malgré ce que nous dictent nos valeurs et notre conscience ? Find out more about how we use your information in our Privacy Policy and Cookie Policy. Si, à la cinquième, il continue à résister, le jeu s'arrête. Françoise Sagan : « Mieux vaut avoir du succès tôt, ça vous... Quand Boy George prenait l'accent marseillais chez Ardisson, Guillaume Pepy, le cheminot qui roule pour Lagardère, Après son opération, Michel Drucker ne fera pas son retour avant 2021, L'OM, Mbappé, Messi : Diego Maradona se confie à « France Football », Avec le couvre-feu, le grand retour des soirées télé, Le comité d'éthique de Canal+ épingle l'émission d'Éric Zemmour, Streaming : « Il y a encore beaucoup de place pour Salto en France », Arnaud de Puyfontaine, le Monsieur Loyal de Vincent Bolloré, Arnaud Nourry, le soldat du livre d'Arnaud Lagardère, Message en cas d'erreur au focus sur le champ. Ce que montre Le Jeu de la mort sur la télévision et sur l’âme humaine fait froid dans le dos. En l'occurrence, l'individu se voyait demander d'infliger des décharges électriques de plus en plus fortes à un prétendu cobaye. L’autorité d’un présentateur n’est pas non plus “légitime”, comme peut l’être celle d’un homme de science. un brouillon est déjà présent dans votre espace commentaire. Il entre dans une capsule où on l'attache à une chaise électrique, puis on referme la capsule. », « La télé rend sadique ? Le Jeu de la mort 2 est un film réalisé par Ng See-Yuen avec Bruce Lee, Hwang Jang Lee. Le 17 mars 2010, France 2 a diffusé un documentaire - « Le Jeu de la mort » - au cours duquel 81% des candidats (qui ignorent qu’il s’agit d’ une expérimentation et d’une fiction) participent à un jeu (« La Zone Xtrême ») et acceptent d’actionner des manettes susceptibles d’administrer des chocs électriques potentiellement mortels. Conclusion sans doute un peu exagérée, non ? Jean-Léon Beauvois a assuré la direction scientifique de l'émission et a publié, notamment avec Didier Courbet et Dominique Oberlé, plusieurs articles sur cette expérience de téléréalité (dans European Review of Applied Psychology (2012, no 62)4) qui en analysent les résultats et les replacent dans le contexte social. LE JEU DE LA MORT (2009) - documentaire complet. Manuel du cours de philosophie, pour encourager la lecture et la réflexion personnelle. "Ceci ne se produirait pas dans le cadre d'une entreprise où un individu, soumis à un ordre contraire à ses principes, pourrait toujours s'appuyer sur, par exemple, ses collègues pour refuser d'obéir." Tenu dans ces limites, le documentaire est riche d’enseignements. Zone extrême, émission polémique », « Général, nous voilà ! Le Jeu de la Mort (The Game of Death) is a French / Swiss television documentary broadcast by the French public television channel France 2. Nous sommes OJD "Le jeu de la mort" (2009), Documentaire coproduit par France Télévisions et la Radio Télévision Suisse 1 en 2009, diffusé pour la première fois en mars 2010, et mettant en scène un faux jeu télévisé (La Zone Xtrême) durant lequel un candidat doit envoyer des décharges électriques de plus en plus fortes à un autre candidat, jusqu'à des tensions pouvant … Que des dangers potentiels existent, c’est d’autant plus certain… qu’il existe des dangers réels. Un exploit Plan du site Une première équivoque est entretenue par le documentaire lui-même, par les commentaires qui le ponctuent et par ceux qui ont accompagné sa diffusion : s’agit-il de mettre en évidence le pouvoir spécifique de la télé-réalité ou le pouvoir générique de la télévision ? Deuxième variante : introduire un conflit entre deux autorités légitimes. Très critique également, Laurent Larcher, dans La Croix (16 mars 2010) estime pour sa part que les réalisateurs du dispositif et du documentaire avaient pour objectif de « tester le degré de soumission à la télévision de nos contemporains » et en tireraient comme conclusion que la comparaison avec l’expérience effectuée au début des années 1960 par Stanley Milgram permettrait d’établir que « nous serions devenus globalement plus dociles au pouvoir de la télévision qu’au pouvoir de la science il y a cinquante ans. » L’emprise de la télé-réalité serait la forme extrême de l’emprise de la télévision en général. Même si on laisse de côté les problèmes éthiques que soulève une telle « expérimentation », force est de dire que ses objectifs étaient équivoques et ses conclusions peu concluantes. À 380 volts, l'acteur ne réagit plus. [5] Encore ne s’agit-il que d’une hypothèse auxiliaire : rien dans le documentaire ne permet d’attester que c’est « l’exposition » à la télévision en général et aux émissions de télé-réalité en particulier qui explique le comportement des cobayes. Mentions légales Leur participation est bénévole. Ce n’est qu’arrivés au studio que les sujets en savaient plus (émission pilote, règles du jeu, pas d’argent à gagner, etc.). Ici, l'individu n'a aucun recours. Lire également, parmi les articles qui sont disponibles gratuitement sur Internet :- Sur le site Maniprop.com : « Faire obéir les “participants” avec Milgram », par Jean-Léon Beauvois.- Sur le blog « Information 2.0 » : « Le Jeu de la mort ou la télé en zone extrême », par Marie Bénilde.- Sur Culture visuelle : « Critique de la télé-réalité ou télé-réalité de la critique ? Même l’accoutumance à la télévision – mesurée notamment par la durée d’exposition dans une vie – ne peut s’expliquer par la télévision : elle ne produit pas les conditions de vie et de travail dans lesquelles s’inscrivent son audience et son influence. On ne leur proposait donc pas de venir jouer. Et pour cause : l'acteur sort de la capsule par un petit passage secret, dissimulé à l'arrière. Design : Arnaud Dénielou • Webmaster : Yanic Gornet Reportages, analyses, enquêtes, débats. Rien n’est moins sûr. ». Visiblement, c'est difficile pour un individu isolé, soumis à la pression, même d'une simple animatrice. Dire que la montée en puissance des comportements violents à la télévision se diffuse dans la société n’est pas démontré dans le temps. En quoi les technologies transforme-elles l'information en ressources ? »  : « Ce film […] est un documentaire coup de poing. - Les « pouvoirs de la télévision » ne sont pas autonomes. Documentaire mettant en scène un faux jeu télévisé (La Zone Xtrême) au cours duquel un candidat doit envoyer des décharges électriques de plus en plus fortes à un autre candidat, jusqu'à des tensions pouvant entraîner la mort. C'est la dérive de la télévision commerciale vers des programmes de plus en plus violents qui a banalisé la torture sur un plateau." Marc Ladreit de Lacharrière, le milliardaire qui a flairé la bonne... Situation sociale tendue au groupe L'Équipe, qui supprime des emplois. Vous devez renseigner un pseudo avant de pouvoir commenter un article. , d'Henri Verneuil. Mais cet engagement lui-même s’appuyait sur un désir de s’adonner et donc de s’abandonner à un divertissement [3]. Que représente Tania Young ? Retourne les textes qui contiennent « éditorialiste », « éditocrate », « éditorialiser », « éditorial ».... (« *rialiste » ne retournera rien: l'astérisque * doit être terminale.). Où ? Yahoo is part of Verizon Media. Et telle est en effet l’une des conclusions que nous sommes invités à tirer... … Comme le soulignent les trois pages (avec titre de « Une ») que Libération (17 mars 2010, p.2-4) consacre au « Jeu de la Mort » : un éditorial modérément distancié, flanqué d’articles très critiques. Profitez de votre abonnement à 1€ le 1er mois ! Il doit choisir son camp : l'animatrice ou la chargée de production... Retourne les textes qui contiennent exactement la séquence de mots « éditorialiste écharpe ». Charte de modération Ces restrictions sont cependant mieux fondées que ce commentaire tenu dans le documentaire : « Nous ne sommes pas en présence d’une relation hiérarchique, d’employé à employeur, d’étudiant à professeur, d’ouvrier face à son contremaitre. Qu’il s’agisse seulement de la télé-réalité ou de la télévision en général, la soumission s’explique-t-elle par le pouvoir de la télévision et/ou explique-t-elle le pouvoir de la télévision ? Malgré les conseils de son pote Jim Marshall, un journaliste, Billy refuse de céder et tombe dans un piège orchestré par Steiner, l'adjoint de Land. by laurencemg Feb 19. Encore faut-il qu’elle s’exerce avec discernement. ... le monopole de la … J'ai cru comprendre que sur l'envoi d'invitation au mailing public, pas beaucoup ont répondu, quand même. "Le Jeu de la mort est un documentaire écrit par Christophe Nick, réalisé par Thomas Bornot et Gilles Amado et coproduit par France Télévisions et la Radio t... Durée de la vidéo: 91 min Vues: 35,3K Les responsables du documentaire hésitent entre ces deux thèses et entretiennent eux-mêmes la confusion. Ce n’est pas la télévision elle-même et surtout elle seule qui prédispose les téléspectateurs à subir, le cas échéant, son emprise. Retourne les textes qui contiennent « éditorialiste » mais PAS « écharpe ». Jeu de la Mort : il est pour moi absolument illégitime de créer le mal dans le but de le dénoncer. […] Il ne peut guère venir que du poids qu’à sur eux, disons  : l’emprise qu’a sur eux l’institution dans laquelle ils sont de passage  », Jean-Léon Beauvois ajoute quelques lignes plus loin, prenant ainsi ses distances avec les commentaires de Christophe Nick : « La télévision a donc un réel pouvoir prescriptif sur les gens. Et il est vrai que ce « cheminement » correspond à ce que propose l’introduction du documentaire qui, en montrant des images des émissions les plus violentes de la télé-réalité, laisse entendre que les téléspectateurs subissent leur emprise et que cette emprise les prédispose à adopter les comportements observés dans l’expérimentation : «  […] le documentariste entend démontrer que la transgression ultime se profile quand les télévisions en arrivent à faire sauter le tabou de la mort. Le Jeu de la mort Il était situé dans une pièce voisine et se contentait de gémir en fonction des voltages de plus en plus puissants... Tout cela n'était qu'un subterfuge de manière à examiner le comportement de celui qui, obéissant aux injonctions du professeur Milgram, était capable d'infliger la charge électrique maximale. Il s’agit d’un système [...]. Désobéir ? C'est irrespectueux de l'honneur et de la dignité des personnes utilisées pour la démonstration. » Et Marie Bénilde de rappeler : «  Umberto Eco, dans un article sur Disneyland, avait montré combien ceux qui s’y rendent démissionnent d’eux-mêmes (« La cité des automates » dans La Guerre du faux, Le Livre de Poche, 1985). ... des sociologues reprennent cette expérience et l'adaptent en un concept de jeu TV. « Absurdistan » : un journal allemand tacle la France dans sa... Michel Delpech : « On m'a conseillé la lobotomie », L'affaire Darius Rochebin provoque un tsunami en Suisse, Gorbatchev : « J'ai laissé agir l'Histoire », De Gaulle à son fils en mai 68 : « Ne me décourage pas ». Une interprétation que, par exemple, Sylvie Kerviel, très modérément critique, pousse encore plus loin dans Le Monde (14 mars 2010), sous le titre « Le jeu de la mort : la télé peut-elle amener à torturer ? Vous avez un compte Facebook ? Application de l'expérience de Milgram à la télévision. Le cobaye était, en fait, de mèche avec le professeur et ne recevait nullement ladite électrocution. Pour ce faire, renseignez L'Expérience extrême S’il ne fallait qu’un exemple, on pourrait choisir celui-ci : il est probable que les téléspectateurs les plus vulnérables aux influences de la télévision que le documentaire entendait dénoncer… ne l’ont pas regardé. Zone extrême, émission polémique », par Chloë Leprince. Ont été éliminées de la population toutes les personnes ayant déjà participé à un jeu télévisé ou s’étant porté volontaires pour participer à un jeu.