: la France. "C'est insupportable à entendre", le grand rabbin de France réagit à la comparaison d'Erdogan entre la situation des musulmans aujourd'hui et des juifs avant 1939. Le thème d’un néocolonialisme est l’un des éléments de cette stratégie. Une lecture géopolitique : des rivalités de puissance au cœur de l’affrontement franco-turc, La confrontation symbolique entre deux puissances. En outre, à l’annonce de la vente de rafales par la France à la Grèce dans ce contexte inflammable, des analystes ont considéré que cette vente était la cause de l’appui au plan militaire apporté par la France à la Grèce. A la suite d’un sommet réunissant les pays méditerranéens du sud, le Président Macron a tweeté le 10 septembre dernier « Pax Mediterranea ». Les bâtiments refusent le contrôle; l’un d’eux illumine la frégate à trois reprises avec son radar de conduite de tir. La Turquie a averti dans le passé qu’une extension des eaux grecques à 12 miles nautiques dans la mer Égée, face au littoral turc, serait considérée comme une raison de déclarer la guerre à la Grèce. #1949464. le 22/04/2018 par Imperator La France est-elle en guerre avec la Turquie ? En outre, cette communication sert les intérêts politiques d’Erdogan en interne, le peuple turc étant réputé très nationaliste. La stratégie de ces deux pays repose sur le hard power. On se souvient du Président Sarkozy qui avait fait du refus de cette adhésion un thème de sa campagne électorale en vue de rallier l’électorat de l’extrême droite. Si Erdogan voyait d’un bon œil le partage des zones d’influence, le maître du Kremlin n’a aucune envie de laisser prospérer une nouvelle puissance régionale dans son pied carré, ennemi juré de ses alliés dans la région, Syrie, Iran et Arménie. C'est un seul Etat à majorité musulmane sur 57 dans le monde. De fait, Emmanuel Macron a réuni en Corse les dirigeants du sud de la Méditerranée en vue de définir une ligne commune. Cette dernière est à prendre en compte dans l’analyse de l’affrontement entre la France et la Turquie. Son isolement, consécutif du gel des accords d’adhésion avec l’Union européenne, constitue à l’évidence le principal moteur de cette stratégie de conquête qui inclut dans son périmètre la sphère d’influence de la France, ce qui constitut un facteur de tension entre ces deux pays. Ces crispations se sont encore intensifiées depuis fin octobre, lorsque Recep Tayyip Erdogan a appelé à boycotter les produits français, accusant son homologue français Emmanuel Macron d’« islamophobie » pour avoir défendu le droit de caricaturer le prophète Mahomet. Ces propos sont d'autant plus scandaleux que là il y a bien évidemment un outrage à l'Alliance. du 13-08-2020 16:41:44 sur les forums de jeuxvideo.com D’abord, il y a la Libye. Akar a réaffirmé que la Turquie était favorable au dialogue avec la Grèce mais était déterminée à … Mais ce statut de puissance poursuivi en Afrique du Nord vise également à lui ouvrir l’accès aux marchés de l’Afrique subsaharienne, en particulier au Sahel où elle avance ses pions. Pour arriver à ses fins, l’homme fort d’Ankara a de nombreuses cartes dans son jeu. Cette stratégie entre dans la volonté de redorer l’image de l’AKP. A l’origine, les « Loups gris » sont un surnom donné aux membres des « Foyers idéalistes », un mouvement ultranationaliste qui s’est développé à partir des années 1960 dans l’orbite du parti turc d’extrême droite MHP. Quels sont les leviers mobilisés par ces deux pays ? A côté de l’islam, la Turquie mobilise d’autres registres tels que le sport qui est très populaire en Afrique. Ce n'est pas la première fois qu'il utilise des termes terribles et outranciers. De leur point de vue, l’échec de la stratégie de la France en Libye après la défaite du maréchal Haftar face au GNA soutenu par la Turquie est l’un des moteurs de l’implication au plan militaire de la France en Méditerranée orientale. C’est d’ailleurs dans ce cadre que se comprend l’appui à la Grèce des Emirats, pays non méditerranéen, à travers l’envoi de quatre F16. La Convention de Montego Bay sur droit de la Mer est complexe concernant la délimitation de frontières autour des iles. Recep Tayyip Erdogan lui-même a plusieurs fois effectué ce geste lors de meetings, pour tenter de séduire l’électorat nationaliste. Enfin, de la même manière qu’en Libye, l’Algérie comme l’a affirmé le président Erdogan est  « l’un des principaux points d’entrée vers le Maghreb et l’Afrique ». La mobilisation de ressources idéologiques par la Turquie. Tensions entre la Turquie et la France : Erdogan veut "susciter une vague de nationalisme dans son pays", ... Mais il n'y en aura pas d'autre, il n'y aura pas la guerre. La Turquie à la conquête de marchés au Maghreb et en Afrique subsaharienne. © 2020 Le HuffPost SAS. Les enjeux sont donc aussi géopolitiques comme cela sera analysé plus bas. Elle résulte de manière plus évidente des négociations d’adhésion gelées avec l’UE et du rôle ambivalent de l’Europe à l’égard de l’adhésion de la Turquie. Enfin, la virulence de la rhétorique de Macron a pu susciter la méfiance au sein de ses partenaires. Et enfin, le Haut-Karabakh, nouvelle source de tensions, en partie en raison de l’importante communauté d’origine arménienne en France. possibilité d’une nouvelle vague migratoire, pose des difficultés à l’armée de l’air française, L’impérieuse nécessité occidentale d’élaborer de nouvelles grilles de lecture, La victoire britannique sur le renseignement soviétique, Cultures du renseignement soviétique : les apports du Komintern, Le décryptage des cultures cognitives de combat durant la guerre froide. Pour les tenants de la posture de conciliation, l’appui militaire unilatéral de la France à la Grèce s’inscrit dans le contexte régional de rivalités entre puissances, en particulier en Libye. Enfin, il convient de se demander si la France a les moyens de cette diplomatie offensive et unilatérale face à la Turquie. Robert Ellis, expert de la Turquie, a rappelé ce qu'Abdullatif Şener, autrefois allié d'Erdogan et aujourd'hui député de l'opposition, a déclaré il y a six ans : pour se maintenir au pouvoir, Erdoğan ira jusqu'à entraîner la Turquie dans une guerre civile. Mais surtout, Erdogan va continuer son ingérence dans les affaires intérieures françaises et à mettre de l’huile sur le feu de façon à faire reculer Paris en méditerranée orientale, en Libye, au Sahel. La Turquie, au même titre que d’autres puissances au Moyen-Orient (Iran, Emirats, l’Arabie-Saoudite), déploie une politique nationaliste que d’aucuns qualifient même d’impérialiste ou de « néo-Ottomane » en ceci qu’elle s’accompagne d’un expansionnisme en Syrie et en Libye mais aussi sur d’autres terrains comme susmentionné. Quels sont alors les enjeux de cet affrontement ? Le pouvoir algérien propose en outre de jouer un rôle de médiateur. Enfin, cette affirmation du nationalisme turc repose également sur des causes internes en lien avec l’alliance de l’AKP et d’un parti ultranationaliste, celle-ci étant désormais nécessaire au maintien au pouvoir de l’AKP qui a perdu sa majorité aux dernières élections. Qui sort vainqueur de cet affrontement ? Un journaliste de "Libération" entendu par l'IGPN, le journal accuse Gérald Darmanin "d'atteinte à la liberté de la presse", Assassinat de Samuel Paty : cinq questions sur les enquêtes pour apologie du terrorisme ouvertes contre des mineurs, Albertville : des écoliers de 10 ans interpellés après avoir tenu des propos relevant de l'apologie du terrorisme. C’est dans ce cadre que la Turquie et la Russie ont formé un projet concurrent, le « Turkstream », visant à acheminer en Turquie et en Europe du gaz en Russie. Je ne parle pas que de l'Allemagne puisque le volume d'échanges entre la Turquie et l'Union  européenne est plus important que le volume d'échanges entre la Turquie et la Russie, entre la Turquie et les États-Unis. Je pense que Recep Tayyip Erdogan la joue à la fois sultan et calife. La guerre entre la Turquie et la France. La France considère qu’en raison des particularités qui la lie avec le Liban (histoire, diaspora, langue française), elle est la mieux placée pour peser sur la politique de ce pays en y encourageant une meilleure gouvernance. La conquête de nouveaux marchés par la Turquie dans son environnement régional, en particulier en Afrique (Maghreb et Afrique Subsaharienne), s’intensifie depuis plusieurs années. En Afrique Subsaharienne, la Turquie mobilise dans sa stratégie des ressources idéologiques. Je pense que cela ne change pas la donne. Ces tensions ne sont pas nouvelles, l’offensive turque en Syrie avait déjà induit une montée des tensions entre les deux pays. Néanmoins, une lecture exclusivement géo économique ne suffit pas à cerner tous les enjeux de cet affrontement. De fait, à l’occasion d’un sommet d’affaires Turquie-Afrique en 2016, Erdogan a mis en avant la formation d’un nouveau modèle de colonisation mis en place par l’Occident et les institutions internationales et a déclaré « nous autres Africains et Turcs incarnons la résistance à ce modèle ». La guerre entre la Turquie et la France; Le moment Meurice mardi 27 octobre 2020. par Guillaume Meurice. La France est en guerre "contre " la Turquie car elle n’a jamais été son amie. De fait, la France a, par le passé, instrumentalisé l’adhésion de la Turquie à l’UE à des fins électorales. En outre, le président Tébboune a été ministre de l’habitat pendant cinq années où il a eu à négocier avec des sociétés turques, et a dû être impliqué dans le passage de marchés douteux. En mer Méditerranée, la France se retire face à la Turquie. En juillet dernier, Erdogan a signé un accord de coopération militaire avec le Niger, pays se situant dans la zone d’influence de la France, et a intensifié sa présence économique dans ce pays dans le secteur minier et celui des infrastructures. « Plusieurs foyers de ce mouvement ont été identifiés sur le territoire » français et « ses membres participent à des camps d’entraînement », notamment un « camp des armes de jeunesse » organisé en Ardèche (sud de la France) en décembre 2019, selon le décret de dissolution. La France y dispose toujours de forces armées opérant dans le cadre de l’opération Chammal. De fait, l’affaire de la frégate française « Courbet » visée par des radars d’une frégate turque qui était soupçonnée de violer l’embargo sur les armes en Libye est révélateur du faible soutien apporté à la France par ses alliés dans le cadre de l’OTAN mais aussi par les Etats membres de l’Union européenne dont huit seulement l’ont soutenue. Ramenons nos usines en France ! L’Italie se situe en outre en Libye dans le camp de soutien au GNA. La France en un Nuke Et la France a gagné la guerre d'Algérie. Néanmoins, l’accord de coopération en matière de défense signé entre les Etats-Unis et la Grèce en janvier dernier vient signifier à la Turquie une mise à distance avec son allié privilégié dans la région. Sa stratégie est de chercher l'ennemi extérieur et de le vilipender de manière extraordinairement violente pour susciter une vague du nationalisme dans son pays. Ce n’est que le début. Toutefois, cette stratégie a ses limites et la réflexion d’Erdogan sur les « crimes coloniaux » de la France n’a pas particulièrement plu au pouvoir à Alger qui s’efforce à « afficher une neutralité de façade » en dépit de son soutien au GNA. Tous droits réservés. Sa stratégie se révèle ainsi gagnante à ce stade sur le plan de la politique interne turque. Son adversaire ne comprend que les rapports de force. Le sultan ottoman a passé une nouvelle étape: en se mêlant d’affaires intérieures françaises, il n’hésite pas à fomenter le trouble sur le territoire hexagonal, encore traumatisé par les évènements des dernières semaines. Légende du visuel principal: Guillaume Meurice © Radio France /. Pour mémoire, Emmanuel Macron avait critiqué l’opération turque contre les kurdes du PYD dans le Nord de la Syrie, alliés de la France dans le cadre de la lutte contre Daesh et ayant joué un rôle de premier plan contre ce groupe terroriste. La Turquie a été mise à l’écart de ce projet alors que, de son point de vue, sa position géographique entre l’Orient et l’Occident la prédestine à devenir un hub gazier et qu’elle a développé des ambitions dans ce sens. En outre, la Libye est confrontée à un conflit internationalisé opposant le camp de la contre-révolution autoritaire dans le monde arabe qui comprend les Emirats, l’Arabie-Saoudite, l’Egypte et la Russie au camp de soutien à l’islam politique et, dans le cas précis de la Libye, au gouvernement d’union nationale (GNA), dans lequel se trouve la Turquie et le Qatar. Dans ce cadre, le signe de ralliement des « Loups gris », un pouce joint au majeur et à l’annulaire pour former une tête de loup, est devenu un geste courant en Turquie : on le voit dans les tribunes lors des matchs de football ou au bord des routes lorsqu’un convoi militaire passe. Face à la montée de l’influence turque dans la sphère d’influence de la France au Maghreb, la diplomatie française du point de vue de certains experts [1]ne permet pas de répondre au défi actuel. [11], La France et la formation d’un front uni contre la Turquie. La Turquie peut se permettre une surenchère en Méditerranée orientale en ceci qu’elle est un chainon central du système de défense otanien en Méditerranée. En outre, les pays du sud de la Méditerranée, en particulier l’Italie, considère la Turquie comme un partenaire important dans la gestion des flux migratoires. Ils sont tous les deux membres de l’Organisation de la Conférence islamique qui constitue un cadre d’échange privilégié. Le dirigeant turc a accusé le président français de mener une « campagne de haine » contre l’islam et mis en cause son « état de santé mentale ». Frédéric Encel. d’empêcher une vague de réfugiés libyens de déferler en Europe, formé un projet concurrent, le « Turkstream. Ainsi, cet affrontement complexe, en ce qu’il mêle des enjeux économiques et politiques et qu’il a pour décor de multiples terrains, révèle une diplomatie active de la France. Vous avez choisi de ne pas accepter le dépôt de cookies, notamment les cookies de publicité personnalisée. La situation y est bloquée; le pays est de facto dans un état de partition. Il revient d’analyser les causes de cette escalade qui combinent des intérêts économiques, des rivalités géopolitiques et des enjeux liés à l’agenda politique interne de ces deux dirigeants. La délimitation des frontières est au cœur des tensions en Méditerranée orientale. Dix mille militaires turcs y sont engagés depuis 2019. Les Turcs y lancent régulièrement des attaques aériennes contre les Peshmergas. S’il se méfie de Poutine, ses attaques contre la France ne vont plus connaître de relâche. La dimension de « guerre économique » des tensions autour du gaz de la méditerranée orientale est évidente. En réponse à la critique du Président français, le ministère turc des affaires étrangères Mevlut Cavusoglu avait qualifié Macron de « sponsor du terrorisme ». Confronté au terrorisme inscrit dans la durée, à la poussée islamiste, à une droite revigorée par une population exaspérée, Macron n’a plus le choix. En outre, la France est une puissance en Méditerranée où elle possède un sous-marin d’attaque. Enfin, l’effacement des Etats-Unis dans la région octroie à la France le rôle de puissance stabilisatrice. Il y a environ 80 millions de Turcs sur 1,7 milliard de musulmans. Pour le maître de conférences à Sciences Po Paris, Frédéric Encel, invité de franceinfo lundi 26 octobre, il s'agit d'un nouveau pallier franchi, "s'il devait y en avoir un autre, ce serait la guerre", estime-t-il. #1949464. le 22/04/2018 par Imperator La France est-elle en guerre avec la Turquie ? De fait, la Méditerranée orientale est devenue un pôle énergétique majeur après la découverte en 2009-2010 de gisements gaziers ravivant les nombreux conflits frontaliers dans cette mer étroite où les zones économiques exclusives (ZEE) se chevauchent. Au-delà des enjeux énergétiques, l’intervention de la Turquie en Libye vise également à renforcer les liens commerciaux entre les deux pays ainsi que la présence des entreprises turques en Libye. Il a aussi accusé Paris de faire montre d’« hypocrisie » et de « deux poids, deux mesures » en interdisant les « Loups gris » tout en autorisant les activités en France du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et d’autres groupes qualifiés de « terroristes » par Ankara. - page 2 - Topic Une guerre France VS Turquie qui gagne ? Une démonstration classique de puissance fondée sur la capacité militaire ; L’exercice d’une influence au sein de l’OTAN et de l’UE en vue de diviser ou de former un consensus. Le régime turc est dans une perspective guerrière ultra-agressive. La France est en guerre "contre " la Turquie car elle n’a jamais été son amie. Guillaume Meurice est parti à la rencontre des Français pour connaître leur ressenti face à l’appel du boycott des produits français par le gouvernement turc. C’est le groupe turc Yenigun qui a la charge de la construction du complexe sportif de Japoma au Cameroun qui accueillera la coupe d’Afrique des nations en 2021. Comment analysez-vous ces déclarations ? Chaque matin à 7h30, recevez l'actu du jour dans votre boîte mail. Enfin, la Turquie est en discussion avec la GNA pour implanter une base turque à Misrata afin de devenir une grande puissance en Afrique du Nord. Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires. Du point de vue de certains analystes, cette  guerre économique en Afrique entre ces puissances a contribué à consolider l’alignement de la politique étrangère de la France, des Emirats et de l’Egypte. Si la Turquie joue sur les divisions au sein de ses organisations, la France cherche à former un consensus en vue de l’imposition de sanctions additionnelles à l’encontre de la Turquie à l’occasion du sommet européen des 24 et 25 septembre. A la suite d’un sommet réunissant les pays méditerranéens du sud, le Président Macron a tweeté le 10 septembre dernier « Pax Mediterranea ». Plus globalement, la région de la méditerranée orientale connait une véritable course aux armements incluant tous les pays à l’exception de Chypre et du Liban. Quelles sont les options françaises? Si les Russes sont plus subtils dans leurs efforts pour éroder l’influence française en Afrique (utilisation de la propagande anti-française sur le web francophone africain par les médias russes…), les Turcs n’y vont pas par quatre chemins. Cette stratégie se double d’un alignement de la diplomatie française sur l’agenda politique émirati et saoudien dans la région. Cela n’a pas empêché la Turquie et le Niger de signer un accord de coopération portant sur l’économie et la défense en juillet dernier par lequel la Turquie prend part à l’industrie minière, secteur hautement stratégique pour la France. La négociation comme issue du conflit en Méditerranée orientale. Les enjeux de ces tensions portent tant sur l’exploitation du gaz que sur son transport. Il va continuer à allumer les feux, avec pour but ultime de provoquer des négociations multilatérales, de façon à obtenir les avantages désirés: soutien économique de l’Europe en échange de l’endiguement des flux de migrants, bases militaires aux quatre coins de la Méditerranée et du Proche-Orient, redéfinition des frontières maritimes, élimination des YPG à ses frontières, zones tampons, etc. La Turquie a depuis l’époque Bouteflika investi dans le marché des infrastructures en Algérie. Et la guerre informationnelle susmentionnée porte plus globalement sur la stratégie française en Libye de soutien au maréchal Haftar contre le gouvernement d’union nationale (GNA) de tendance islamiste soutenu par la Turquie. Il note néanmoins que cette stratégie a des limites, en ce que le conflit en méditerranée orientale ne peut que se terminer par une négociation entre les Turcs et les Grecs, ce qui est susceptible de conforter le bien-fondé de la posture de médiation de l’Allemagne et de préserver, voire de consolider, les intérêts économiques de cette dernière. Si elle est alignée sur la France concernant les inquiétudes soulevées par l’expansionnisme de la Turquie, elle diffère sur la méthode et elle privilégie la négociation et les sanctions[10]. La Turquie à travers la poursuite d’une influence dans son environnement régional cherche également un soutien ou du moins une neutralité dans le dossier Libyen où elle est isolée. Pour contrer toutes représailles économiques, Ankara cherche à “contrôler” la communauté turque en Allemagne, en utilisant ses services de renseignement et les “Loups gris”, milices d’extrême droite promptes au désordre civil. Le financement en 2018 par la fondation turque Diyanet d’une des plus grandes mosquées d’Afrique de l’Ouest au Ghana est un autre exemple de cette diplomatie mobilisant l’islam. DIPLOMATIE - Le 10 juin 2020, la frégate Courbet intercepte le Cirkin. Seule une détermination sans failles permettra d’endiguer une menace aux enjeux régionaux et intérieurs. Le PNB ralentit, la balance courante est de plus en déficitaire, les réserves et la monnaie sont en chute libre. De ce fait, ce tweet a été accueilli avec scepticisme par de nombreux analystes, et ce d’autant plus que la France a répondu militairement par l’envoi de rafales et de navires de guerre à l’incursion dans les eaux territoriales grecques de navires turcs de prospection gazière. Les « Loups gris » promeuvent « une idéologie tendant à discriminer voire à provoquer à la violence contre les personnes d’origine kurde et arménienne », selon le texte. Guillaume Meurice. Le retrait du navire de prospection turc des eaux territoriales grecques est de nature à apaiser les tensions actuelles et faciliter des négociations. Mais ce panturquisme s’adresse également aux turcs à l’extérieur de la Turquie. Le premier, c’est l’économie. Néanmoins, le France reste le premier pays exportateur en Algérie et la Turquie se situe loin derrière. Concernant le volet transport, la Grèce, Chypre et Israël ont signé un accord gazier qui prévoit la construction d’un gazoduc « East Med » visant à transporter du gaz naturel entre 9 milliards et 11 milliards de mètre cube depuis les réserves off-shore de Chypre et d’Israël vers la Grèce. Depuis 2016, Ankara et Moscou ont décidé de se partager le Moyen-Orient et pourquoi pas, l’Afrique? Les relations entre la France et la Turquie sont au plus bas depuis la Première Guerre mondiale. Est-ce que ce boycott clairement exprimé par Recep Tayyip Erdogan est le signe qu'un nouveau pallier a été franchi ? Ils s’opposent à l’escalade unilatérale de la France tant verbale que militaire avec un allié stratégique au sein de l’OTAN et louent la politique de médiation de la chancelière allemande ; D’autre part, ceux qui sont favorables à la posture de fermeté à l’encontre de la Turquie tenue par la France du fait de la violation par cette dernière du droit international, de ses attaques répétées à l’encontre de la France et de sa « politique impérialiste » dans son environnement régional. Néanmoins, la France, tout en se lançant dans une surenchère verbale et en menaçant la Turquie de sanctions, continue à rappeler dans ses communiqués la nécessité de dialoguer avec la Turquie. La dimension de politique interne de cet affrontement. Enfin, la Turquie mobilise également l’islam dans sa stratégie de conquête. Absolument, et je pense que c'est le dernier, parce que s'il devait y en avoir un autre, ce serait la guerre. Or même si elle est bien consécutive de cet appui, cette lecture mettant en avant exclusivement la défense des intérêts économiques de la France est à relativiser au regard de la pluralité des enjeux que révèle cette crise. Elle dispose d’avions américains modernes, la base d’Incirlik détient des ogives nucléaires appartenant à l’OTAN, elle possède une industrie de drones en plein essor, de la chair à canon islamiste prête à être envoyée sur tous les fronts, de systèmes de défense russe S-400, et une industrie de propagande et de désinformation sur Internet de plus en plus agressive. La conquête de nouveaux marchés par la Turquie dans la sphère d’influence française en mobilisant des ressources idéologiques. (ADEM ALTAN / AFP), Stationnement payant des deux roues, hausse de la taxe de séjour sur les plateformes… Les pistes d’Hidalgo pour renflouer les caisses, « Notre sort n’émeut personne » : au Haut-Karabakh, la défaite et l’exode des Arméniens, La folle stratégie du camp Trump pour tenter une dernière fois de renverser l’élection présidentielle, Trump s’accroche, nous aussi : voici l’analyse la plus détaillée que vous aurez l’occasion de lire, La Maison-Blanche se prépare à un second mandat de Trump, comme si de rien n’était, Bons plans Ouigo : Jusqu'à 50% de réduction sur vos billets de train dernière minute, Code promo SNCF : 5% de réduction vos réservations, Code promo Omio : 5% de remise pour les étudiants, 70€ de réduction offerts en code promo Abritel, Économisez sur vos réservations grâce aux Prix Secrets Hotels.com, Sennheiser CABLE II-X5 câble pour séries HMD et HME -, Plantronics Micro-casque Plantronics Audio 355 -, Ajax System Sirène sans fil extérieure AJAX Blanc AJ-STREETSIREN-W -, L'Obs - Les marques ou contenus du site nouvelobs.com sont soumis à la protection de la propriété intellectuelle, Le gouvernement va dissoudre les Loups gris, mouvement ultranationaliste turc, Manifestation hostile aux Arméniens de membres de la communauté turque près de Lyon, A Dijon, une soixantaine de manifestants pro-Turcs dispersés par la police, Comment le parti d’Erdogan s’infiltre en France, Lyon : le mémorial du génocide arménien profané par des tags pro-Turquie. Les deux présidents appuient leur stratégie d’influence d’une communication virulente. C’est en particulier en exploitant le sentiment anti-français que la Turquie étend son influence en Afrique. Son deuxième problème, c’est Poutine. Elle compte alors 800 entreprises dans divers secteurs (BTP, textile, sidérurgie, agroalimentaire, énergie) et elle est le premier investisseur du pays si l’on exclut le secteur des hydrocarbures. La France est prête ! De fait, le pouvoir de l’AKP est en quête de légitimité alors que la Turquie connait une crise économique et qu’il a perdu la ville d’Istanbul lors des dernières élections. A côté de ce volet militaire, la stratégie de ces deux Etats repose sur l’exercice d’une influence et sur l’instrumentalisation des rapports de force au sein de l’OTAN et de l’UE. Il ne dispose pas de la manne énergétique pour financer ses guerres, il est entouré d’un nombre croissant d’ennemis dans la région, et est de plus boudé par ses “alliés” de l’OTAN, il risque une catastrophe économique s’il perd le soutien de l’Allemagne, etc. Cette offensive turque serait au cœur de la volonté française de s’impliquer dans le pays, comme en témoigne la visite éclaire de Macron le 2 septembre dernier et son insistance sur son appui à la « souveraineté de l’Irak ». De ce fait, il est nécessaire d’avoir en arrière-plan les rivalités entre les puissances dans la région pour comprendre les enjeux de cet affrontement en Méditerranée orientale. C’est votre problème les Turcs ! Après plusieurs jours de tensions diplomatiques entre Paris et Ankara, le président turc a officiellement appelé ses compatriotes à boycotter les produits français.Pour le maître de conférences à Sciences Po Paris, Frédéric Encel, invité de franceinfo lundi 26 octobre, il s'agit d'un nouveau pallier franchi, "s'il devait y en avoir un autre, ce serait la guerre", estime-t-il. En outre, Bertrand Badie y voir une volonté d’Emmanuel Macron de restaurer la souveraineté de l’Union européenne et de s’affirmer comme le leader de ce projet. L’exercice de leur influence au sein de l’OTAN et de l’UE, La Turquie joue sur les divisions au sein de l’OTAN et de l’UE. Dès lors, cette délimitation requiert une négociation bilatérale entre les Etats de la région, ce qui n’est pas acquis compte tenu des tensions entre ces Etats (Israël/Liban, Grèce/Turquie, division de Chypre). Si la Turquie a accepté cette initiative, la Grèce s’est montrée, dans un premier temps, plus réticente car elle était sous la pression militaire de la Turquie. Quelques jours plus tard, on apprenait que la France allait vendre des rafales à la Grèce. Le modèle politique de la Turquie a aussi été attractif auprès d’un pan de la population tunisienne et du pouvoir lui-même, qu’ils s’agissent du kémalisme dont Bourguiba s’inspirait, ou du modèle de l’AKP qui permit une forte croissance économique dans les années 2000.